ORPAILLEUR / ORPAILLEUSE

Métier orpailleur

Le chercheur d’or

 

Orpailleur. Voilà un métier complètement inconnu du grand public en tout cas son intitulé. Car c’est tout simplement un chercheur d’or et ça tout le monde en a déjà entendu parler. Qui n’a jamais rêvé de trouver un jour une belle et grosse pépite d’or ? Et bien pour les orpailleurs c’est ce qu’ils font quotidiennement. Découvrez cet emploi d’avenir grâce à notre fiche métier.

 

Visionner la vidéo de notre fiche métier d'orpailleur

 

Le métier d’orpailleur, une découverte au hasard

 

Découvrir un métier par hasard et pendant ses vacances ça n’arrive pas tous les jours. C’est ce qui est pourtant arrivé à Eugène Endrzewshki. Une fois rentré de vacances il a liquidé ses affaires du mieux qu’il a pu et est revenu en Guyane avec deux valises et il s’est baptisé chercheur d’or.

 

Témoignage orpailleur« J’ai regardé le Larousse outre mer et je suis tombé sur la page Guyane. Je suis parti là-bas en vacances pendant un mois et pendant cette période j’ai visité des sites d’orpaillages et ça m’a plu. Je me suis dis c’est un truc que je voudrais bien faire. »


Eugène Endrzewshki - Orpailleur

 

De la formation à la prospection et la vente

 

Quand Eugène arrive en Guyane il y a 25 ans il rencontre un vieil orpailleur qui n’avait rien à faire et avait l’air de s’embêter. Il lui dit qu’il cherche quelqu’un pour lui apprendre le métier et l’homme répond : je suis votre homme. L’homme lui a fait une liste de tout ce qu’il fallait acheter (le matériel, la nourriture…) et ils partent en forêt pendant 3 mois ensemble et c’est là qu’il a appris son métier de chercheur d’or.

 

Eugène nous explique que pour partir chercher de l’or il faut une pelle et une pioche mais aussi une batée qui est une espèce de chapeau chinois en tôle dans lequel on met une pelletée de terre et on lave cette pelletée de terre dans la rivière, il faut donc un point d’eau pour laver cette terre, c’est l’outil de base. A partir de là, il cherche les endroits exploitables, les zones les plus concentrées. Pour un chercheur d’or qui travaille à la main il nous indique qu’il lui faut 4/5 grammes par mètre cube sinon il ne s’en sortira pas. Il nous explique également que cet emploi d’avenir se complique d’année en année parce que maintenant pour faire une exploitation il y a des règles à observer notamment au niveau de l’écologie, il ne faut pas polluer la forêt.

 

Il nous indique aussi que les nouveaux orpailleurs s’imaginent que plus c’est loin et difficile, plus il y aura de chances de trouver de l’or. Alors que pour Eugène c’est un peu la chance et l’opportunité et un peu de bon sens aussi, en un mot il nous dit qu’il faut du flair. Eugène nous explique qu’après la phase de prospection il a fallu qu’il concrétise tout ça. Il a donc trouvé des associés, ils ont investi et on monté une équipe de 12 personnes. Et comme beaucoup de gens lui demandaient s’il avait des pépites à vendre, l’idée lui est venue de monter une bijouterie. Il nous raconte aussi que quand il est arrivé il y a 25 ans c’était relativement facile de faire cet emploi d’avenir, il fallait peu de choses. Il y avait une enquête de police pour être qu’il n’est pas eu d’ennui avec la justice ni fait de prison. Mais maintenant il y a beaucoup de demandeurs et les places se font chères, il faut justifier des moyens et des compétences. C’est beaucoup plus exigeant pour quelqu’un d'entreprendre quelque chose.

 

Vous rêvez de trouver de l’or ? Fabriquer des bijoux à partir de cet or vous attire ? Vous êtes patient et travailler dur ne vous fait pas peur ? Vous en savez plus sur le métier d’orpailleur grâce à notre fiche métier ? N’hésitez pas une seconde et foncez, ce métier est fait pour vous.

Recherche
dans tous les articles disponibles
 
Rechercher une vidéo
Evénements
Venez nous rencontrer sur Educatice !...
  Deux rendez-vous à ne pas manquer:   - Mercredi 20, de 12h00 à 13h0...
Les enjeux de la réforme du lycée expliqués par Jean-Marc Huart
Quels sont les enjeux de la réforme du lycée qui aura lieu à la rentrée 2...

facebook
facebook
facebook
youtube
facebook

 

Nos sites partenaires

facebook
facebook

 
Euro-France Médias Ministère Industrie France Télévisions