Soudeur/ Soudeuse dans l'industrie navale

Fiche métier soudeur

soudez votre métier dans l'avenir !

 

Le soudage, ça vous parle ? Avez-vous eu des cours de technologie au collège ? Avez vous déjà fait fondre du métal ? Si oui, vous allez vite comprendre de quoi il s'agit ! Si non, suivez le guide ! Pour trouver son métier, rien n'est plus important que de savoir où l'on met les pieds, ou plutôt les mains ! Le métier de soudeur dans l'industrie navale consiste à réaliser les jonctions entre les coques des sous-marins. Selon l'épaisseur de la tôle, le soudeur devra respecter une certaine grosseur de soudure, afin qu'elle ne casse pas. C'est un métier de précision, comme nous l'expliquent Gilles et Audrey.

 

Suivez le guide du métier de soudeur dans l'industrie navale en visualisant la vidéo.

 

Trouver son métier : soudez vos connaissances avant tout !

Audrey est soudeuse pour DCNS à Lorient. Elle est passionnée par son métier et cela se sent ! Pour elle, la propreté de son travail est primordiale.

 

soudeuse "Ma principale responsabilité, c'est que mes soudures soient toujours propres et bien faites, dans le respect des normes"

 

Audrey
Soudeuse DCNS

 

 

 

Gilles, soudeur pour DCNS à Cherbourg, travaille avec trois modes opératoires différents : la soudure manuelle, c'est-à-dire qu'il soude avec ses mains ; la soudure automatisée, avec l'aide d'une machine qui gère l'intégralité du soudage ; et enfin, la soudure semiautomatisée, avec la production d'un métal actif.

 

Un métier très encadré !

De par la précision du travail à accomplir, Audrey reçoit une liste de son supérieur hiérarchique. Cette liste contient la date à laquelle chaque tâche doit être achevée, tout en tenant compte des commandes les plus urgentes, telles que des réparations, afin que la production des sous-marins ne soit pas ralentie. Gilles explique qu'un soudeur est encadré dans son travail par plusieurs chefs d'équipes, eux-mêmes contrôlés par un chef de travaux.

 

soudeur "Pour le soudage, on est encadré par des chefs d'équipes et, au-dessus, on a un chef de travaux. Mais avant tout, c'est à une équipe de contrôle au soudage que l'on doit rendre des comptes"

 

Gilles
SoudeurDCNS

 

 

Une fois le travail effectué, Gilles et Audrey devront remplir des dossiers de suivi de leurs commandes avec les données techniques utilisées, afin d'assurer la conformité aux normes de leurs soudures.

 

Consultez la vidéo d'Audrey et Gilles pour mieux comprendre le métier de soudeur dans l'industrie navale.

 

Un métier en pleine évolution !

Selon Gilles, pour choisir une orientation professionnelle au métier de soudeur, deux qualités sont indispensables : la rigueur et le courage ! Il faut également avoir des
connaissances en mathématiques pour effectuer des calculs sur l'énergie de soudage par exemple.

 

« Le métier de soudeur est en pleine évolution. Si l'on est consciencieux et motivé, on trouvera toujours du travail. Il y a vraiment beaucoup de débouchés, que ce soit dans n'importe quel secteur industriel »


Pour trouver son métier de soudeuse, Audrey a donc fait preuve de rigueur, de courage, de conscience professionnelle et de motivation ! Et vous ? Êtes-vous prêts à relever le défi ? Vous venez de suivre le guide du métier de soudeur. Vous aimez les mathématiques et vous avez les mêmes qualités que Gilles et Audrey ? Vous souhaitez que votre orientation professionnelle se fasse dans un métier manuel dont les débouchés sont indéniables ? Alors, devenez soudeur dans l'industrie navale !

 

 

Recherche
dans tous les articles disponibles
 
Rechercher une vidéo
Evénements
Venez nous rencontrer sur Educatice !...
  Deux rendez-vous à ne pas manquer:   - Mercredi 20, de 12h00 à 13h0...
Les enjeux de la réforme du lycée expliqués par Jean-Marc Huart
Quels sont les enjeux de la réforme du lycée qui aura lieu à la rentrée 2...

facebook
facebook
facebook
youtube
facebook

 

Nos sites partenaires

facebook
facebook

 
Euro-France Médias Ministère Industrie France Télévisions