Matelot ingénieur/ Matelot ingénieure sonar

Fiche matelot detecteur sonar

La bataille navale grandeur nature

 

Qui n’a jamais rêvé d’explorer le fond des océans ou de contrôler des machines capables de détecter les engins sous-marins ? Avec cette fiche métier, c’est l’occasion d’en savoir un peu plus sur le métier d’ingénieur détecteur de sous-marins. Le second maître Stemmer vous emmène à la découverte de son quotidien passionnant.

 

Partez explorer le métier d’ingénieur à bord de sous-marins avec notre vidéo métier !

 

Ingénieur dans la Marine : un métier qui bouge

Comme son nom l’indique, le rôle principal d’un ingénieur détecteur de sous-marins est de trouver les sous-marins grâce à l’utilisation de sonar (appareil qui utilise les propriétés du son dans l’eau). Pour cela, il effectue chaque jour plusieurs tâches : il travaille sur le sonar dans le central opération, effectue des maintenances sur le sonar dans les locaux techniques pour veiller à son bon fonctionnement, s’occupe des diverses embarcations à mettre à l’eau, etc.
Ainsi, le second maître Stemmer nous explique qu’il travaille en ce moment sur un système de combat permettant de mettre en lumière toute la situation tactique qu’il y a autour du navire, c’est-à-dire les bâtiments de surface et les sous-marins. Son métier d’ingénieur est pour lui une véritable passion.

 

Le Central Opération, c’est quoi ?

L’ingénieur détecteur de sous-marins passe beaucoup de temps au Central Opération (C.O). Kézako ? Un endroit au cœur du bateau où règne une ambiance particulière. Plongée dans la pénombre, cette pièce abrite les opérateurs travaillant pour la détection des sous-marins. C’est de là que partent tous les ordres.

Fiche métier matelot ingénieur

 

« Le Central Opération est un endroit spécial : on travaille dans le noir, on effectue des opérations cruciales…on est vraiment au centre de l’action ! »

 

Stemmer
Second maître, détecteur anti-sous-marins

 

Ce métier vous tente ? C’est le moment de penser à votre orientation professionnelle !
Du côté de l’orientation professionnelle, le second maître Stemmer a obtenu un CAP électronique et un BEP électronique avant de passer un bac STI (Sciences et techniques de l’Ingénieur). Par la suite, il s’est tourné vers un BTS électronique et est finalement entré dans la Marine en passant par l’école de sous-officiers.

 

« Dans la Marine, il y a plein de passerelles et on peut évoluer. Le métier en lui-même est très intéressant ! »
Stemmer


Vous aimez faire partie d’une équipe ? Le travail de nuit ne vous fait pas peur ? Vous rêvez d’exercer un métier exaltant en mer loin de la routine ? Faites comme le second maître Stemmer, devenez ingénieur dans la Marine !

 

 

Ce métier vous intéresse ?
Vous aimeriez en savoir plus et faire une véritable découverte métier ?
Pour aller plus loin, consultez la vidéo métier du matelot ingénieur détecteur de sous-marins !

Recherche
dans tous les articles disponibles
 
Rechercher une vidéo
Evénements
Venez nous rencontrer sur Educatice !...
  Deux rendez-vous à ne pas manquer:   - Mercredi 20, de 12h00 à 13h0...
Les enjeux de la réforme du lycée expliqués par Jean-Marc Huart
Quels sont les enjeux de la réforme du lycée qui aura lieu à la rentrée 2...

facebook
facebook
facebook
youtube
facebook

 

Nos sites partenaires

facebook
facebook

 
Euro-France Médias Ministère Industrie France Télévisions