Connaissez-vous le métier de "guet" ?

À Lausanne, chaque nuit entre 22h et minuit, le guet de la cathédrale annonce les heures à haute voix. Un métier vieux de six siècles que la ville s'efforce de préserver malgré son apparente inutilité.

 

Les évolutions technologiques n'auront pas eu raison de son existence. Même au XXIe siècle, le «guet de Lausanne» continue chaque nuit de crier les heures qui passent du haut de son clocher, au-dessus de la cathédrale, à quelque 40 mètres de hauteur. Présent depuis plus de six siècles, soit depuis 1405 pour les premières traces écrites, il s'active toute l'année entre dix heures du soir et minuit. «C'est le guet, il a sonné dix, il a sonné dix» lance-t-il d'un ton d'horloge, les mains en haut-parleur devant la bouche pour porter sa voix. Lanterne au bout du bras, chapeau noir à bord large vissé sur le crâne, le guet redescend ensuite dans sa guérite, hissée à 153 marches au-dessus du sol... seul, sauf l'été où des martinets, ces petits oiseaux proches de l'hirondelle, viennent loger dans le promenoir supérieur.

 

Autrefois, au Moyen Âge, les guets avaient un rôle essentiel pour les villes dans la lutte contre les incendies. À travers l'Europe, des milliers d'entre eux restaient aux aguets pour protéger l'espace urbain fortement boisé des ravages du feu. Certains encore, comme celui de Lausanne, avaient pour rôle de sonner les cloches. Cette tâche fut néanmoins automatisée dans la cité helvète en 1950. Mais les différents progrès techniques ne sont pas totalement venus à bout de cette vieille profession qui perdure comme une coutume dans une demi-douzaine de capitales européennes. «La ville est très attachée au maintien de cette tradition», assure Renato Häusler à l'AFP, guet titulaire depuis 2001, après avoir été remplaçant pendant 14 ans. «C'est une manière de rendre l'histoire vivante», notamment pour les 650 visiteurs annuels de la cathédrale, fait valoir quant à lui David Payot, conseiller municipal, également interrogé par l'agence de presse.

 

Lire la suite sur Le Figaro

Horloger / Horlogère
Horloger / Horlogère
01:38
Joseph-Claude Barbier, un grand horloger, nous raconte les origines et l'histoir...

Le Figaro 22/01/2019

Vous devez être connecté à votre compte pour ajouter des commentaires. Si vous n'avez pas de compte, merci de vous enregistrer.
Recherche
dans tous les articles disponibles
 
Rechercher une vidéo
Evénements
Les enjeux de la réforme du lycée expliqués par Jean-Marc Huart
Quels sont les enjeux de la réforme du lycée qui aura lieu à la rentrée 2...
Rendez-vous au 23ème Mondial des Métiers !
Le 23ème Mondial des Métiers Auvergne-Rhône-Alpes se déroulera à Lyon -...

facebook
facebook
facebook
youtube
facebook

 

Nos sites partenaires

facebook
facebook

 
Euro-France Médias Ministère Industrie France Télévisions